Philippe de Carville a repris l'exploitation familiale en 1999. Il élève des porcs à la ferme, et a aménagé un magasin à la ferme.La Ferme du Boschet est en pleine expansion

Six personnes seulement s'occupent des 100 ha, des lots de 300 porcs et des multiples activités commerciales de la Ferme du Boschet, qui ne manque pourtant pas d'ambition.

Philippe de Carville, propriétaire de la Ferme du Boschet, à Bourg-des-Comptes, au sud de Rennes, a repris, en 1999, l'exploitation familiale. Il en a profité pour développer l'activité commerciale. Des lots de 300 cochons sont élevés simultanément. En quinze ans, il est passé d'une cinquantaine de cochons, directement transformés, à quasiment 200. Sur commande, une partie des porcs sont changés en caissettes de viande fraîche.

Une autre fraction est mise en conserve avec un artisan-charcutier. Les deux professionnels cherchent des recettes et effectuent la mise en pot. Les produits finis se vendent ensuite au magasin de la ferme, et sont distribués à plus de 240 magasins, en Bretagne et en France. Plusieurs de ces produits ont été primés au Salon de l'agriculture, en 2015 et en 2016.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/bourg-des-comptes-35890/la-ferme-du-boschet-bourg-des-comptes-est-en-pleine-expansion-5220802

Leur savoir-faire médaillé au Salon de l'agriculture

La ferme du Boschet a obtenu deux médailles.

Au Salon de l'agriculture, qui s'est déroulé du 25 février au 5 mars, à Paris, la ferme du Boschet a obtenu deux médailles, qui viennent récompenser l'innovation et le goût : une médaille de bronze pour sa terrine de campagne nature et une autre pour sa terrine médiévale.

Une médaille d'argent avait été obtenue, l'an dernier, au concours général, pour une terrine campagnarde aux algues. Le résultat de démarches innovantes. Les consommateurs pourront découvrir ces produits, dimanche, au marché à la ferme, à Pléchâtel.

Bleu-Blanc-Coeur

En 2016, la ferme du Boschet décide d'adhérer au label Bleu-Blanc-Coeur. Elle s'engage ainsi à respecter un cahier des charges strict, afin de garantir la traçabilité et la qualité des produits.

« Le label va dans le sens de ce que l'on pratique depuis quarante-neuf ans. Nous avons une logique de maîtrise de la chaîne de production. Nous produisons nos céréales à la ferme. Nous avons intégré, dans l'alimentation des cochons, la graine de lin et de la féverole (sources naturelles d'oméga 3). Ainsi, il y a un meilleur équilibre nutritionnel et une viande de qualité gustative supérieure, explique Philippe de Carville, chef d'exploitation. Ce label de qualité est une démarche nutritionnelle et environnementale reconnue par les ministères de l'Agriculture et de la Santé. »

Maxime Lissillour, employé de la ferme du Boschet, et les charcutiers associés travaillent de concert sur l'innovation et l'élargissement de la gamme. « Nous essayons, constamment, de trouver de nouvelles recettes, explique Maxime Lissillour. L'adhésion à Bleu-Blanc-Coeur nous a permis de moderniser nos étiquettes, notre site internet et tous nos moyens de communication. Une page Facebook a été réalisée. Ce dynamisme est dû à l'adhésion au label. »

Le souhait est d'étoffer la clientèle dans la restauration collective (cantine, restaurant d'entreprise, boucherie, charcuterie adhérente à Bleu-Blanc-Coeur).

Succès du marché d'automne à la ferme du Boschet

Vingt-sept producteurs locaux ont répondu présents pour cette 7e édition du marché d'automne à la ferme du Boschet, dimanche. Elle était organisée par l'Association des comptoirs paysans du terroir des Vallons de Vilaine et accompagnée tout au long de la journée des corps de chasse des échos de Brocéliande. Après une matinée timide, les visiteurs sont venus très nombreux tout au long de l'après-midi.

La course d'escargots sur hélicidrôme a beaucoup plu aux enfants ainsi que la promenade en calèche. Les producteurs invitent les habitants au Salon des comptoirs paysans, samedi 30 novembre et dimanche 1er décembre, à la salle des fêtes de Bain-de-Bretagne.

http://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/succes-du-marche-dautomne-la-ferme-du-boschet-678011

La ferme du Boschet est médaillée au Salon de l'agriculture

Maxime Lissillour et Philippe de Carville sont fiers de cette médaille d'argent.

Philippe de Carville, chef d'exploitation de la ferme du Boschet, n'en revient toujours pas. L'un de ses produits a été auréolé d'une médaille d'argent au concours général agricole du Salon de l'agriculture de Paris, en mars.

« Il s'agit de la terrine campagnarde aux algues, explique Philippe de Carville. Nous voulions surfer sur la tendance produits marins et proposer une saveur différente, un mélange terre et mer. Nous l'avons lancé il y a deux ans, sous la marque haut de gamme La Ferme du Triskel, disponibles dans les épiceries fines, magasins régionaux du Grand Ouest, mais aussi aux grandes chaînes épiceries et biscuiteries à échelon national. »

Cette terrine est aussi commercialisée sous la marque historique Ferme du Boschet, qui existe depuis une dizaine d'années, destinée à une clientèle locale.

Ce macaron d'argent obtenu au Salon de l'agriculture sonne comme une reconnaissance. Il permet aussi d'aiguiller le consommateur, en lui offrant un gage de qualité gustative.

« Le fait que la terrine a une composition qui sorte de l'ordinaire suscitait une réticence de la part des distributeurs et du consommateur, racontent Philippe de Carville et Maxime Lissillour, chargé du développement commercial, activité vente directe. Avec cette médaille, le client hésite moins à goûter. »

Disponible en vente directe

Tous les cochons utilisés pour produire la gamme de terrines et de plats cuisinés et les caissettes de viandes fraîches sont élevés dans l'exploitation et nourris aux céréales cultivées sur place.

« Nous fabriquons notre propre farine tous les jours, dans une logique d'agriculture raisonnée, assure le chef de l'exploitation. Chaque année, il faut 50 cochons pour élaborer nos terrines et nos plats et 50 autres pour le frais (les caissettes qui sont vendues à la ferme en vente directe sur commande). »

L'exploitation, que Philippe de Carville tient de ses parents Loïc et Marie-Madeleine, est en pleine progression. Pour élargir sa gamme, il a lancé, depuis mars, un nouveau produit : des saucissons secs. Une guillotine à saucisson à l'effigie de la ferme sera bientôt commercialisée.

Le chef d'exploitation a fait le choix de ne pas diffuser ses produits en grande distribution. Pour se faire connaître, il profite, notamment, d'événements locaux.

Il sera présent dimanche, avec sa terrine médaillée, au marché Comptoir paysan, à la ferme du Guisson, à Pléchâtel.

http://www.ouest-france.fr/bretagne/bourg-des-comptes-35890/la-ferme-du-boschet-est-medaillee-au-salon-de-lagriculture-4169605

Le salon terroir et gastronomie

La ferme du Boschet de Bourg-des-Comptes, l'un des fidèles stands chaque année au Comptoirs paysans.

Dès l'ouverture samedi après-midi, les Comptoirs paysans ont accueilli des visiteurs en nombre pour leur 5e salon terroir et gastronomie. Les stands, proposant viandes en tous genres, plats cuisinés de grande qualité en conserve, vins, champagnes et autres alcools, produits laitiers, confitures, glaces et chocolats, etc., n'ont pas déçu le public.

Les repas sur place proposés samedi soir et dimanche midi ont également rencontré un vif succès. Les menus étaient préparés avec des ingrédients pris sur place dans les stands, cuisinés par les élèves de l'école hôtelière de la Guerche-de-Bretagne sous la houlette de leurs maîtres et de Sébastien Legault, restaurateur de la commune.

La deuxième journée dimanche a tout aussi fait le plein de visiteurs, visiblement séduits par la qualité des produits et l'accueil de leurs producteurs.

http://www.ouest-france.fr/bretagne/bain-de-bretagne-35470/le-salon-terroir-et-gastronomie-fait-le-plein-3886074

La Newsletter

Nous contacter

La Ferme du Boschet

Le Boschet
35890 Bourg des Comptes
Nous contacter par mail
06.08.46.85.43